Traduction de sites internet du russe et vers le russe

 
 

Comment réussir la traduction d'un site Internet en russe

C’est l’une de nos spécialités. L’essentiel pour réussir la traduction des sites internet est l’interdisciplinarité : il s'agit à la fois de la traduction, de l'adaptation des contenus du site et de la localisation. Il est essentiel de comprendre les bases du fonctionnement d’un site en langue cible et du SEO (Search Engine Optimisation ; optimisation du contenu pour les moteurs de recherche) ; faute de quoi il est impossible de réussir la traduction d'un site web en russe ou autre langue.
 
Il est toujours surprenant de trouver sur Internet des textes qui essayent de vous convaincre de traduire votre site en russe ou une autre langue afin d'atteindre de nouveaux marchés et d'étendre votre business. A notre avis, c'est une décision qui ressort de votre business modèle et votre stratégie de développement, et non pas d'une agence de traduction. Ce n'est qu'une fois cette décision prise que vous avez besoin d’un traducteur qualifié pour faire une traduction professionnelle de votre site en russe. Nous vous parlons ici des aspects spécifiques de ce domaine de traduction.

Règles de traduction d’un site internet (vers le russe ou d’autres langues)

La traduction d’un site internet peut répondre à des besoins très divers, de la simple traduction de qualité compréhensible à un visiteur en langue étrangère à l’optimisation de l’indexation du site selon certains mots-clés, souvent très concurrentiels entre de nombreux sites. Si vous recherchez une localisation et traduction de votre site internet qui prenne en compte les spécificités de l’internet russophone, nous vous proposons une approche complète pour soutenir votre stratégie russe.
 
Quelle que soit la langue de destination, il existe des règles à suivre pour traduire un site internet. Nous les avons regroupées et formulées ci-dessous :
 
1. La traduction du site internet doit être faite par un locuteur natif de la langue cible (anglais, français, allemand, etc). Un site internet traduit par un locuteur non-natif risque de souffrir de la concurrence, mais peut surtout donner une mauvaise image de votre entreprise  ou de votre produit. Le client risque de se dire « Si cette entreprise n’a pas été capable de traduire correctement ses propres textes, la qualité de ses produits/services est sans doute à l’avenant »
 
2. Les textes ne sont pas les seuls éléments à devoir être traduits. Un site internet, même le plus simple (site vitrine) contient une multitude d’éléments invisibles au premier abord, mais dont la qualité est importante pour l’utilisation du site internet et auxquels se réfèrent les moteurs de recherche, par exemple les titres, méta-tags, descriptions de pages, champs des formulaires de commande ou de contact, messages techniques envoyés à l’utilisateur par le site pendant la navigation, légendes des images, infobulles (les messages s’affichant quand la souris survole une image)… tous ces éléments, au moins, doivent être traduits, d’autres peuvent s’y ajouter en fonction de chaque commande.
 
3. Adapter le contenu : traduire un site internet mot pour mot ne sert en général à rien. Les utilisateurs n’y trouveront pas ce qu’ils cherchent si certains mots clés ne sont pas présents dans le texte. Un site internet, qui est par essence un média numérique, nécessite une traduction plus libre que celle d’un texte ou d’un document. Nous étudierons donc avec vous les différents aspects de l’adaptation du contenu à des visiteurs russophones.

Que traduire dans un site internet

Voici une liste (non exhaustive) des éléments d’un site internet à traduire :
- Traduction du texte principal : toutes les pages du site, y compris le menu et la navigation ;
- Traduction des images et de leur légende ;
- Traduction des éléments techniques : titre des pages tel qu’il apparaîtra dans le navigateur, traduction des formulaires de contact et de commande y compris instructions, messages d’erreur, etc. ;
- Traduction des éléments « invisibles », mais cruciaux pour l’indexation du site sur les moteurs de recherche : méta-tags, descriptions, liste de mots-clé (voir ci-dessous, Traduction SEO en russe)

Sélection des mots-clés

Quand nous adaptons votre site en russe ou dans une autre langue, nous suivons le processus suivant :
- Nous discutons avec vous d’une liste de mots-clés dont des équivalents devront être trouvés dans la langue de destination.
- Nous analysons les requêtes les plus populaires et la concurrence autour d’eux dans la langue cible (russe ou autre), afin de vous proposer la liste la plus précise possible. Il arrive souvent que la traduction littérale de vos mots-clés, même très précise, ne reflète pas les termes les plus recherchés dans votre langue de destination. Il est important de choisir les mots-clés en fonction de leur fréquence et de leur popularité plutôt qu’en faveur de leur précision. Une fois la liste établie, nos traducteurs utiliseront le plus souvent possible les termes qui s’y trouvent, de façon à assurer une fréquence d’utilisation maximale et à optimiser votre indexation.
- Nous discutons avec vous du champ sémantique de votre site. Il s’agit tout simplement d’une seconde liste de mots, plus larges, définissant le thème du site, et qui est également prise en compte dans les résultats des moteurs de recherche.

Qu’est-ce que la traduction seo ?

Adaptation SEO de votre site internet à l’internet russophone (surnommé "runet").
Pendant cette étape de la traduction de votre site internet vers le russe, le traducteur travaille avec un développeur et, si besoin, un designer.
Il est devenu aujourd’hui indispensable de prendre en compte le SEO. Même la meilleure des traduction de votre site internet peut être rendue complètement invisible en ligne par un mauvais référencement dans les moteurs de recherche. Nous vous proposons donc nos services et notre expertise pour optimiser et adapter différents aspects techniques de votre site en russe et dans d’autres langues, en particulier :
- sélection des meilleurs mots pour générer les adresses URL des pages de votre site dans la langue de destination. Google et les autres moteurs de recherchent en tiennent compte, alors que les développeurs de sites internet ont souvent tendance à ignorer cet aspect du travail.
- rédaction des titres de pages (page title) ;
- traduction des liens internes et des infobulles (textes survolés) ;
- traduction des titres et hiérarchisation par balises titles h1-h6.

Différentes façons de traduire un site web

Nous travaillons de la façon qui vous convient le mieux. Nous pouvons traduire les textes dans des fichiers texte classiques (word, excel), traduire en ligne dans le CMS (système de gestion du contenu – drupal, wordpress, joomla, etc.) et même effectuer une traduction directe dans le code source de votre site.
Cette dernière variante demande plus de qualification et peut engendrer des difficultés, notamment l’impossibilité de revenir à des versions précédentes de la traduction, des problèmes de sauvegarde correcte, etc. Nous conseillons toujours de privilégier la traduction dans des fichiers texte et proposons de confier la mise en ligne, dans une deuxième phase, à un rédacteur. Ce dernier ne fera pas que des copier-coller, il assurera aussi le travail de localisation et de référencement du site. Nous vous rappelons que c’est à l’étape de la mise en ligne que la page est non seulement nourrie de son contenu principal, mais aussi « habillée » par son titre, une description méta, des tags, des liens internes au site, etc.

Profil de traducteur de site web

Les compétences d’un traducteur de site web sont absolument spécifiques, car il est à la fois localisateur et optimiseur de votre site en langue cible (russe, anglaise ou autre). Il s’agit moins d'une traduction classique du contenu que de son adaptation au milieu et à la culture de la langue. Cela commence par la sélection de mots-clé corrects et de l’url principale de votre site dans la zone .ru, et cela va jusqu'à des nuances sémantiques. Le traducteur peut également travailler en lien avec votre webmaster et spécialiste en SEO (optimisation du référencement), afin d'anticiper les exigences de référencement qui vont suivre. Chez IdeaTranslate, nous avons accumulé une large expérience de traduction des sites web en russe, anglais, espagnol et portugais.

Assistance au référencement de votre site en russe

Le référencement de votre site en russe est un autre sujet, nous avons écrit un article spécifique sur cette question. Nous noterons juste ici que le référencement est le but final de toute traduction d’un site web. Il existe de très belles traductions de sites qui restent invisibles aux internautes car elles ne sont pas bien référencées par des moteurs de recherche dans la langue cible. Cela n’est pas la faute de la traduction mais plutôt du référencement, qui n’a pas été bien pris en compte.
Nous conseillons soit de l’intégrer dès le début, soit d'en faire une seconde étape du travail sur votre site.

Calculez le coût et obtenez un devis

Remplissez ce formulaire et obtenez le devis de traduction gratuitement.
Laissez-nous des informations supplémentaires pour un devis complet et détaillé.
Pour les demandes urgentes, veuillez appeler: +7 (495) 77–22–406 ou email: order@ideatranslate.ru.
Joindre le texte
Files must be less than 2 MB.
Allowed file types: txt rtf html pdf doc docx ppt pptx xls xlsx xml.
Optionnel. Le texte original aidera à calculer le coût.
Ou appelez-nous:

+7 495 77-22-406