Traduction non professionnelle: un exemple du site welcome2018.com

Le site welcome2018.com (portail des fans) est l’un des cas les plus surprenants de traduction de mauvaise qualité en langues étrangères.
Incroyable pour la raison que le site est la "vitrine" officielle de la Russie, créée pour soutenir la Coupe du monde en 2018. Le portail a été traduit en plusieurs langues et, comme prévu, devrait être un outil important pour les invités étrangers se rendant en Russie pour cet événement important. En même temps, le site devient une aide visuelle pour la traduction de mauvaise qualité et peu professionnelle du russe vers les langues étrangères. Nous pensons que c’est son rôle conditionnellement positif: en utilisant l’exemple de welcome2018.com, en 10 minutes, vous pouvez trouver toutes sortes d’erreurs de base des traducteurs, il est facile de comprendre le motif de leur occurrence et de tirer des conclusions pour votre propre travail.
Le rôle négatif, hélas, est également évident: malgré le texte qualitatif original (écrit en russe), sa traduction faible et parfois erronée en langues étrangères réduit considérablement le potentiel, déforme le texte, ne fonctionne pas pour le bon indexage Web, induit en erreur ou donne juste la mauvaise information.
Ci-dessous, nous donnons quelques erreurs indicatives avec une brève conclusion des raisons et un commentaire. Par exemple, nous utilisons la version française du site welcome2018.com dans la partie de l’histoire de Moscou (sites touristiques, architecture, etc.).
1. L’écriture de noms propres n’est pas conforme aux règles de la grammaire française.
En translittération, il suffit de spécifier les noms. Vous pouvez trouver, par exemple, "Ol'ga Trifonova" au lieu de "Olga", "Alexander Pouchkine" au lieu de "Alexandre", "Fedor" au lieu de "Fiodor", "Naryshkin" au lieu de "Narychkine". La raison d'un tel mépris des règles de translittération en français ou de l'utilisation de versions anglaises à la place du français n'est pas claire. Mais, en fait, presque tous les noms et prénoms sur le site sont donnés dans la version anglaise de l’orthographe de la version française, qui, d’une part, est mal orthographiée et, d’autre part, il est difficile pour le lecteur ciblé de comprendre le texte, la recherche par nom et le site lui-même étant indexé par mots clés correspondants.
Cela inclut l'anglais "Georgia" - "Georgia" au lieu de "Georgie".
Ce résultat semble être lié à l'ignorance ou à l'ignorance des règles de translittération, ainsi qu'à un guide pour la version anglaise du traducteur. Nous n'excluons pas que la traduction ait été faite directement à partir de la version anglaise et non à partir de la version russe originale. Cependant, en l'occurrence, il est facile de compenser l'ignorance des règles de translittération et de traduction des noms propres par une simple recherche dans les sources ouvertes de la variante orthographique souhaitée. Cependant, pour une raison quelconque, le traducteur ne l'a pas fait.
2. Lyapes dans les titres généralement acceptés (encore une fois, noms propres, mais cela concerne la vérification de noms bien établis et non des règles de translittération)
Vous pouvez trouver "Ouvrier et Kolkhokhnitsa" traduit par "l'Ouvrier et la femme kolkhoze", c'est-à-dire littéralement "Ouvrier et femme d'une ferme collective (femme kolkhoz?)" Au lieu de "l'Ouvrier et la Kolkhozienne" généralement accepté.
Dans cette très longue liste de blagues sur la traduction et de paralysés de l'anglais:
- Le manège militaire - "Armurerie" au lieu de "Palais des Armures";
- Musée de la cosmonautique - "Musée de la Cosmonautique" au lieu de "Musée de l'aéraunotique" ou "Musée de l'espace", souvent appelé "guides". Apparemment, Cosmonautique est apparu comme un hybride des mots Cosmos et Aéronautoqie; dans le cas du nom du musée actuel, de tels néologismes sont clairement hors de propos;
- River Station - "Station Fluviale" au lieu de "Gare Fluviale". En général, toutes les stations de ce site sont traduites par "stations", ce qui n’est pas du tout utilisé en français, car le mot "station" signifie "arrêt" ou "station" au sens étroit du mot. Le site même "Zone de trois stations" était "Place de trois stations";
- Palais des Soviets - "Palais des Soviétiques" au lieu de "Palais des Soviets". Cet exemple reflète probablement une très mauvaise idée du traducteur sur les termes historiques et leur différence sémantique.
- Bad appartement - "Appartement du mal" au lieu de "Mauvais appartement". C'est-à-dire un autre papier calque avec une transcription littérale au lieu de la traduction dans le sens et avec vérification de la traduction littéraire établie.
La liste est longue. Pas si étrange, des options de traduction parfois ridicules sont surprenantes, comme l’absence d’une procédure élémentaire de vérification des noms propres, qui ne demande pas beaucoup d’effort au traducteur, mais supprime tous les risques et vous permet de trouver rapidement la bonne option de traduction. Dans ce cas, même ces mesures élémentaires n'ont pas été respectées.
3. Les styles architecturaux, traduits sans connaissance ni compréhension par le traducteur du matériau lui-même, méritent une attention particulière.
Le «style moderniste moscovite» du manoir Ryabushinsky en traduction n'est même pas «Moderne de Moscou», mais «Art Déco» (Art Déco!). Si “Art Déco” et “Art Nouveau” sont la même chose pour un traducteur, il est peu probable que ce soit pour un lecteur intéressé.
De même, le style Staline Empire - "Empire de Staline" (c'est-à-dire "Empire of Stalin" ou un jeu de mots différent) au lieu de "style impérial stalin
Nos offres spéciales et blog
Direct de Skyrock de Moscou lors de la Coupe du monde 2018